Aux épouses jamais épousées

C’est par hasard que j’ai trouvé cette chanson, en en cherchant une autre. J’aimais Mango. Je l’ai perdu de vue et d’oreille, ayant quitté l’Italie en 1990. Et l’Europe 5 ans plus tard. Avec mon amie Laura, qui tenait une pension à Turin, je chantais du Mango (Lei verrà) à tue-tête, armée de chiffon à poussière et brosse. Nous aimions particulièrement les tremoli yoddlants de ce beau jeune homme.

En écoutant cette chanson-ci – La sposa – j’ai pensé à toutes ces épouses jamais épousées, qui savent qu’un jour elles ont croisé leur époux. Leurs mains se sont bien unies mais des courants contraires les ont séparées … de gré ou de force. Le gré ayant été, le plus souvent, celui d’accepter la douleur puisqu’on ne pouvait l’éviter.

La sposa       L’épouse

Perchè l’amore è pensiero io ripenso a te

Je repense à toi parce que l’amour  est  pensée

anche tu lo sai quando pensi a me :

Toi aussi tu le sais, quand tu penses  à moi :

e’ numeroso l’amore in una vita ma

L’amour est nombreux dans une vie mais

uno è solo e sai solo più forte

Un est le seul, et tu le sais seulement plus forte

e non lo dirai, non lo dirai

Et tu ne diras pas, tu ne le diras pas

a che pensi nei silenzi che fai

A quoi tu penses dans les silences que tu fais

pensi di noi la verità.

De nous tu penses la vérité.

a niente dirai non ho niente dirai

A rien, diras-tu, je n’ai rien

sinceramente …

Sincèrement …

io non ho niente

Je n’ai rien

Se il sentimento è sentire io sento te

Si le sentiment c’est sentir, je te sens

come un canto che

Comme un chant qui

fa cantare me

Me fait chanter

e cosa fai tu cosa fai di un’amore

Et toi que fais-tu, que fais-tu d’un amour

innamorato di te ?

amoureux de toi ?

io non vorrei dire di più

Et je ne voudrais pas en dire plus

però canterei con la facilità

Mais je chanterais avec la facilité

dell’acqua in mare       

de l’eau  dans la mer

di te nel cuore

De toi dans le cœur.

l’amore forse è fortuna

Peut-être l’amour est-il la chance

non ti guarda in faccia  e non sà chi sei

il ne te dévisage pas, et ne sait qui tu es

 ma io lo so sei la sposa

Mais je le sais, tu es l’épouse

 la sposa mia quale che sia

Mon épouse quelle que soit

la vita

la vie

la sposa mia quale che sia

Mon épouse quelle que soit

la vita

la vie

la sposa mia quale che sia

Mon épouse quelle que soit

la vita

la vie

2 réflexions sur “Aux épouses jamais épousées

  1. Pivoine dit :

    Eh bien (je viens de chez feuilly), cela peut se rapprocher aussi de la Non demande en mariage de Brassens. Ce n’est pas trop grave si l’on vit toute sa vie avec une femme, mais chez les hommes qui professent cette philosophie, il y a un certain égoïsme. Mais ce n’est peut-être pas le même propos ici, dans cette chanson-ci… Juste une variante des Passantes, la, les séparations sont le lot des adultes des années 2000, et dans le lot, comment tirer celui ou celle qui aurait vraiment pu durer ? A croire que l’époque ne favorise ni le couple ni la famille…

    • Edmée dit :

      J’avais aimé le thème, mais bien entendu chaque histoire contient ses propres douleurs, ou nostalgies agréables… Il est vrai que le souvenir de quelqu’un peut hanter une vie… 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s