La passion pour toujours

Je peux me tromper mais il me semble que c’est parmi les artistes que l’on trouve les amours passionnées et à la fois… durables. Il doit y avoir une composante dans la nature artiste qui change la recette, la sauve de la fadeur du quotidien. Leur amour ne semble pas « mûrir », s’assagir et puis… se banaliser. Le quotidien est une succession d’instants présents, intenses et vécus à plein volume.

Mais il y a aussi la profondeur de ce qu’on ressent et accepte comme tel. On se fie à la conviction intime et ne la pollue pas avec un raisonnement excessif.

L’avenir n’est pas un programme.

Je ne dis pas qu’il n’y a pas d’infidélités ou de disputes explosives. Mais il reste toujours ce besoin gourmand de l’esprit, soutien et désir de l’autre. Une sorte d’amitié indéfectible qui marche côte à côte avec l’amour (petit détail qui distingue de l’amitié seule… ) et qui ajoute cette touche de « solidarité », de partage spontané.

Bouguereau - l'Amour et Psyché

Bouguereau – l’Amour et Psyché

Les artistes – qu’ils soient créatifs ou simplement artistes dans leur mode de vie – échappent souvent aux schémas sociaux. Et ils voient le miracle de la beauté où il se trouve. Là où d’autres verront une attirance qui se fait reconnaître au bon endroit et au bon moment et qui a toutes les raisons ô combien raisonnables de mener à une existence sans heurts, eux verront l’extraordinaire choix du destin dans leur rencontre, s’abandonneront à l’ivresse de la reconnaissance de leurs deux âmes, s’enivreront dans les plaisirs des sens qui, ils le savent bien, n ‘ont cette intensité sublime qu’entre eux deux. Que d’ailleurs ce plaisir vient sans être cherché ou provoqué, tout simplement parce qu’il monte lentement de l’amour qui l’enveloppe.

Chaque jour est vécu comme un jour unique, sans fadeur, sans endormissement ou déception profonde. Les travers de l’autre sont aimés même s’ils irritent, parce qu’ils sont les traits de couleur imprévue sur un tableau autrement parfait.

Ils ne cessent d’additionner les chances dont ils ont eu besoin pour se rencontrer: il eut suffit d’un bus raté, d’un changement de temps, d’une invitation égarée dans le néant d’un quelconque service postal, d’un seul instant d’écart, et jamais leur amour n’aurait pu naître. L’infinie détermination de lois souveraines pour qu’ils soient ensemble les réconforte: ils sont bel et bien issus d’un seul cheminement commun.

Les sortilèges du toucher ne fâdissent pas. Ils se touchent tendrement, sans y penser. Leurs peaux se cherchent ainsi que leurs regards. On a, vraiment, le sentiment qu’ils ne font qu’un.

Et c’est le cas.

 

Publicités

4 réflexions sur “La passion pour toujours

  1. Armelle B. dit :

    Je pense qu’ils analysent davantage puis poétisent, si bien qu’ils sont tentés de sacraliser l’amour.

    • Edmée dit :

      « L’amour ne se manifeste pas par le désir de faire l’amour (ce désir s’applique à une multitude de femmes), mais par le désir du sommeil partagé (ce désir-là ne concerne qu’une seule femme). » Milan Kundera, L’Insoutenable Légèreté de l’être (Gallimard, 1989) 🙂

      Ah! Dormir ensemble…

  2. Pâques dit :

    Dormir ensemble …
    Même jeune épouse et très très amoureuse, j’avais envie de mon espace, un grand lit et les rideaux ouverts pour contempler le ciel étoilé, mon mari adore dormir dans le noir complet.
    Cela m’arrivait d’aller dans une autre chambre sans qu’il s’en rende compte et le matin les retrouvailles étaient toujours amoureuses 😉
    Ah ! L’amour, comme un livre de recettes magiques, chacun trouve son dessert préféré qui n’est pas celui de l’autre.

    • Edmée dit :

      Oui… là je comprends… moi je dors avec rideaux ouverts ou fermés, mais pas de chauffage… par contre j’aime me coller contre le dos bien chaud que j’aime …

      Comme tu dis… chacun sa recette et son assaisonnement!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s