Sept petits secrets de sphynx

Fontainebleau…

Marie-Madeleine a levé le voile sur sept secrets qu’elle avait été mise au défi de partager, et me passe le flambeau… Alors voilà…

Secret 1 – C’est moi qui, avec ma copine Suzon, ai envoyé une lettre anonyme à « Pompon » (dont la sœur, je ne sais plus pourquoi, était surnommée « secrétaire ») en pension. Je lui ai dit combien son regard « félin » (oui, je me suis risquée) me troublait et que j’étais un très beau jeune homme vivant dans la rue me délectant de son passage quotidien et du va et vient du bord de sa jupe sur ses mollets de gazelle. Maintenant… elle le sait parce que j’ai attrapé un fou-rire quand elle a ouvert la lettre à la table du réfectoire, et donc pour elle, il y a longtemps que ce n’est plus un secret.

Secret 2 – C’est moi qui ai arraché – ou presque – le maillot d’un monsieur dans une mer de très mauvaise humeur dans l’ex-Yougoslavie. Les vagues étaient trop fortes pour moi, et je voyais le moment où, après avoir bu deux ou trois tasses, j’allais subir un ponçage en profondeur sur les rochers tout près. Quand je me suis retrouvée la tête sous l’eau avec des images d’eau traversée par le soleil au-dessus de moi, j’ai paniqué et me suis accrochée avec détermination à quelque chose, qui a descendu et descendu encore. C’était la ceinture du maillot d’un gros monsieur dont j’ai eu le temps de voir le regard désemparé tandis que, « mine de rien »… je me laissais emporter plus loin vers mon amie Rose-Marie qui m’a sauvée de sa ferme poigne de Suissesse. Je pense qu’il doit être très vieux maintenant et qu’il est temps de me pardonner.

Secret 3 – Ma mère a eu 32 ans pendant 5 ans au moins. Je ne sais pas pourquoi c’était un âge qui « sonnait bien » pour moi, et chaque fois qu’on me demandait l’âge de ma maman, c’était 32 ans. Elle a dû finir par avoir l’air de m’avoir eue juste après sa communion …

Secret 4 – Mon premier amour date de mes 11 ans. C’était Jean Marais. J’avais dessiné son portrait dans mon cahier de brouillon et avais décidé que si je voulais l’épouser quand je serai grande, il fallait embrasser ce portrait une fois par jour. J’ai fini par me lasser surtout quand j’ai calculé le nombre d’années pendant lequel j’allais devoir me plier à ce rituel. Mon cahier de brouillon, d’ailleurs, n’aurait jamais tenu le coup !

Secret 5 – Je faisais les délices de mes parents et leurs amis avec une chanson paillarde de ma composition – ou doit-on dire décomposition dans ce cas ? Je pense que c’était Tino Rossi qui chantait « Line a besoin qu’on lui fasse la cour, Line a besoin qu’on lui parle d’amour ». J’avais tout mélangé et c’était devenu Line a besoin qu’on lui fasse l’amour, Line a besoin d’aller à la cour (aller à la toilette alors…). Le sourire amusé à l’idée d’épater leurs amis (et surtout ma tante Line) mes parents me demandaient de chanter, et j’étais très fière de l’effet produit – dont j’imaginais peu la raison…

Secret 6 –  Je raffole des réglisses salés, les Lakriss des Danois ou Salta des Suédois. Quand j’en reçois, je mange tout jusqu’à en avoir les dents noires et le ventre en détresse. Je les cacherais pour ne pas partager, je dirais à tout le monde que c’est infect pour qu’on ne m’en demande pas un.

Secret 7 –  Un jour j’ai reçu un coup de fil « anonyme » du genre vieux voyeur baveux qui m’a vraiment secouée. Car je reconnaissais parfaitement la voix de qui appelait, un collègue avec qui je croyais être bonne copine sans plus. L’horreur, c’est que j’avais rendez-vous avec lui pour le lunch le lendemain à midi. Et que – plus tarte on meurt – je ne voulais pas l’humilier (alors que le traitement qu’il rêvait de m’infliger n’avait rien de grandissant…), ce qui fait que je suis allée au rendez-vous, aussi à l’aise que si je venais me faire pendre, ce qui bien sûr a confirmé ses inquiétudes, et nous a assuré un lunch indigeste et éclair. On ne s’est plus jamais parlé. Ouf !!!

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s