Toutes ces lettres

Celles que l’on regrette d’avoir remises à plus tard jusqu’à ce que le couperet du trop tard ne s’abatte… celles que l’on a tant remaniées à la recherche des mots justes qu’on les déteste et les transforme en boulettes….

Ou les lettres mal écrites comme celles dont on a usé la saveur en voulant trop les orner de grands effets et qui ne parlent plus d’émotions mais d’analyse. Celles qui, pour mieux cacher le cri qu’elles veulent dessiner dans l’encre, se perdent en préambules et détours, ne laissant jaillir qu’une plainte ennuyeuse.

Celles que l’on garde toujours. Futiles et essentielles à la fois, de cette essence qui fait la tendresse d’une relation sans autres éclats que les éclats de rires. Ou emplies d’une sourde tristesse, armée de courage et où un adieu implacable erre entre les lignes. Les enfantines aux phrases solennelles et élans canalisés dans un tracé rond et patient.

Celles qui un jour donneront l’accent de vérité à un récit par leur description enjouée d’un bal et les toilettes, ou une recette de tante Léontine disparue des tables.

De ces jolis coffrets à lettres enrubannés s’échappent les éclairs de ce qui fut pensé et narré.

Cette calligraphie hésitante est celle de ma maman, une bien jolie petite fille d’alors 10 ans qui écrivait à son grand ami le Capitaine William Heyer, ami de la famille. Sur l’envers du feuillet court son espiègle salutation, celle d’une fillette qui se sait bien aimée : je vous embrasse sur le bout du nez. Dédé.

 

Récemment j’ai découvert, grâce à Kay Frydenborg qui fut son élève de ce côté de l’océan, une photo du Capitaine Heyer avec le Yo-Yo que la petite Dédé mentionne, et qu’il a amené aux Etats-Unis par la suite. Toute sa vie elle a gardé un petit tableau qu’il lui avait rapporté de Russie.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s