Les grands conseillers

Je ne suis certainement pas la seule à avoir remarqué combien les blogs et murs facebook ont leurs commentateurs-guides-conseillers-éclairés qui, sans doute en pantoufles éculées, la barbe de quatre jours (non, les femmes ont une permanente brûlée et une tasse de thé froid à proximité) et la mine lugubre devant leur ordinateur, foncent drapeau à la main et commentent pour garder le monde sur le droit chemin. Audacieusement. C’est grâce à ces sentinelles jaillissant de leurs guérites virtuelles que nous réalisons que l’article qu’on met en lien ne couvre pas tout le sujet, oublie de mentionner que, est biaisé. Que la vidéo que l’on veut montrer n’offre aucun intérêt. Que sauver les animaux de la vivisection est très louable mais qu’on pourrait peut-être penser aux sans- abris, ou inversement. Que l’article que nous avons écrit démontre une fois de plus que nous avons des œillères, sommes snobs, futiles, bien évidemment de droite ou de gauche. De goûts et opinions plus que suspects. Et puis ils signent sans crainte… d’un pseudo.

 

Eux, en revanche, que font-ils ? Ont-ils un blog, un site littéraire quelconque, une activité qui nous laisse baba ? Rien du tout. Ils ne font que se nourrir chez les autres et leur disent que c’est infect.

 

Ce sont les apôtres justiciers, les saccageurs. Ceux qui savent, eux. Hé hé, on ne la leur fait pas. Ils nous surveillent, le font savoir et reviennent fréquenter nos mauvais lieux avec le sens de la mission impossible qu’ils n’abandonneront pas : faire de nous une personne comme il faut. Il nous suffirait de leur donner raison dès le premier commentaire mais quoi ??? nous persévérons dans l’erreur. Avec une obstination honteuse.

 

Zorro

 

Notre erreur – de taille, j’en conviens – est de ne pas être comme eux, c à d pratiquement à l’opposé de ce que nous sommes. Si nous aimons notre pays, nous ne voulons pas voir que nous sommes exploités par une bande de coupe-jarrets. Si nous préférons un pays voisin ou lointain, nous croyons que l’herbe est plus verte dans la prairie du voisin alors qu’elle est jaune et sèche mais nous souffrons de daltonisme.

 

Parfois j’aimerais savoir quelle petite vie agonisante se cache derrière ces grandiloquences hautaines. Et je continue, avec délices, de les offenser sans m’en inquiéter ni m’amender.

Publicités

49 réflexions sur “Les grands conseillers

  1. Adèle irarard dit :

    Bien parlé!

  2. Edmée dit :

    J’aura une waffle 🙂

  3. annerenault dit :

    Bien faire et laisser dire…

  4. annerenault dit :

    ou encore « Les chiens aboient, la caravane passe »…

    • Edmée dit :

      C’est bien ça. Mais ici ce qui me fait rire c’est la rigueur « du juste » que ces anonymes écrivent haut et fort. Trop haut et fort derrière le couvert d’un pseudo pour qu’ils soient bien sûrs d’eux dans … « la vraie vie » 🙂

  5. Alors que doivent-ils penser de ma page FB….???

  6. Edmée dit :
    25 avril 2014 à 11:03
    C’est bien ça. Mais ici ce qui me fait rire c’est la rigueur « du juste » que ces anonymes écrivent haut et fort. Trop haut et fort derrière le couvert d’un pseudo pour qu’ils soient bien sûrs d’eux dans … « la vraie vie » 🙂

    Réponse

  7. Alain dit :

    Voilà des mots justes, forts sans être inconvenants, qui devraient suffire à en défriser certaines, en faire pâlir d’autres derrière leurs barbes hirsutes et leurs yeux brûlants d’amertume faute d’avoir des envies.

    • Edmée dit :

      Je soupçonne qu’ils te visitent donc aussi… et tu ne changes pas, oh pauvre homme en perdition! 🙂

      • Alain dit :

        Bien entendu. C’est assez drôle d’ailleurs. Pour « Dans la Cour » ne me prends pas pour « un grand conseiller » mais quand j’aime … je ne vois que les qualités. Et puis disons que le film « m’a parlé », je n’ai pas peur d’avouer que je m’y suis reconnu dans un certain passage de ma vie.

  8. amandine dit :

    mon mari avait une phrase pour cela
    vivre et laisser vivre lol

  9. Bravo, Edmée…Excellente dans la révolte !

  10. Ai-je raté quelque chose sur ta page FB de mon quotidien ?
    Je n’ai rien vu.
    As-tu d’autres blogs que celui-ci ?

    Dans ce cas, je le regrette car j’aurais bien ri…avec toi …en lisant les lignes « bien pensantes » de ces « dames au chapeaux verts » ou de ces « pharisiens » hypocrites imbus de leur personne ! 😉

    Et surtout : « continue, avec délices, de les offenser sans t’en inquiéter ni t’amender. » …J’adore ! 🙂

    Bisous, Edmée.

    • Edmée dit :

      Non Nicole, je ne suis pas souvent victime de ça et je les bloque aussitôt sans même leur expliquer pourquoi – ce qui me vaut un MP indigné et sulfureux. Mais j’en vois partout. Et cette armée de l’ombre des sans-vie et sans nom m’exaspère souvent. On voudrait les voir et leur coller deux baffes! 😀

  11. Célestine dit :

    C’est drôle, je reviens d’un blog ami, et le tenancier du blog est aux prises avec un anonyme qui lui pourrit la vie. Ca me révolte, ces gens qui n’ont rien d’autre à faire qu’à dénigrer…
    Tu as raison, il ne faut pas faire attention à ces donneurs de leçons, mais parfois, quand on est sensible, on a du mal à l’accepter…
    Ta description de ces pisse-vinaigre, en tous cas, est délicieuse. C’est tellement facile de dire du mal bien caché derrière un pseudo. Quel courage!

    • Edmée dit :

      Oui j’en remarque un peu partout, de ces hideux pisse-vinaigre à la triste vie. Elle doit être bien moche en effet pour que ce soit le seul sens qu’ils y aient trouvé. Et j’en suis fort aise, lalalalère 🙂

  12. Je brûle d’envie de dédier ton article à mon fidèle Youri…lol. As-tu reçu mon envoi? Bon week-end Edmée.

    • Edmée dit :

      Figure toi que j’ai bien un peu pensé à lui, ha ha ha! Oui, pardon de ne pas te l’avoir dit tout de suite, je l’ai bien reçu et jeverrai notre amie fin mai, donc c’est parfait.. Bon week-end!

  13. jeanlouisgillessen dit :

    Ah, Edmée, j’apprécie au plus haut niveau tes justes mots plutôt avares de complaisance envers ces anonymes pervers.

    Tes phrases claquent fort et dénoncent d’autant plus pertinemment qu’elles arrivent subtiles et, mieux que sous forme d’une colère et révolte éructées vulgairement, ton texte prend le chemin d’un réquisitoire passionnant à lire, qui touche par son style particulier non emprunté qui t’appartient tellement bien : tu amènes exemples, argumentations, images, paraphrases qui signent une attaque en bonne et due forme, bien ciblée. Tu fais mouche, et cela réjouit au nom des vraies valeurs de l’expression utile, par opposition aux commentaires sournois et pernicieux des malfaisants : ils n’ont point de pensée honnête, n’ont pas accès à la saine transmission qui peut servir l’autre, lui apprendre, ils ne communiquent aucun juste savoir.

    Jean-Louis

    PS : Tu sais, je suis béotien, néophyte en matière de blogue tant que niveau Facebook (je viens d’en créer un et n’en suis encore qu’aux balbutiements, et je me suis inscrit à Facebook tout récemment).

    Faute de temps et par manque de connaissance des outils mis à disposition, je n’ai pas encore appréhendé correctement, loin s’en faut, ne fut-ce que l’obtention d’un visuel décent (Liens intéressants, couleurs, colonnes, photos, etc…). Et je m’émerveille devant les diverses qualités des nombreux blogues que je consulte, dont le tien.

    Gag : je n’obtiens déjà pas l’apparition de cette ébauche de blogue sur le net Web en tapant son adresse à partir de mon ordinateur, ce qui est très gênant puisque l’adresse en question figure … en 4ième de couverture du livre que je viens de publier!

    D’autres, heureusement, parmi nos amis communs d’ailleurs, y accèdent sans souci, ce qui me rassure. Paradoxe de l’informatique.

    Mais je ne désespère pas, je trouverai  » ce qui cloche « …. – Rires –

    A bientôt, Edmée, et encore bravo pour ton  » coup de gueule  » qui refait prendre conscience, alerte, rappelle, signale, sensibilise ,
    et détonne!

    • Edmée dit :

      Je pense que c’est normal de ne pas avoir accès à son blog tout de suite, si je me souviens bien. En tout cas je me réjouis de le fréquenter. Merci pour ton analyse très scientifique 🙂 de mon billet, tu l’as bien découpé je dois dire…. et je réalise donc, grâce à toi, qu’il a une structure!

  14. Angedra dit :

    Faire et laissez dire et surtout ne donner aucune importance à ces « grands conseillers » qui n’ont … aucune importance !
    Continuons à savourer tes délicieux billets comme celui-ci qui décrit si bien ces esprits chagrins.
    Bon week-end ensoleillé.

  15. Florence dit :

    Oui, Edmée on en voit beaucoup sur certains blogs ! parfois ils m’amusent, mais parfois ils m’énervent. Pour eux, rien ne va jamais : la jupe est trop longue, puis trop courte, le vert est une couleur affreuse, le bleu est fadasse… Pour Youri, c’est autre chose, je pense finalement qu’il s’amuse, je ne le prends plus du tout au sérieux, car trop c’est trop ! Mais je n’arrive pas à m’imaginer le Journal d’un Petit Belge sans Youri ! Il me manquerait !
    Comme je ne vais pas sur FB, je risque moins de les subir et mon blog ne s’y prête pas trop. De toute façon, je ne suis pas du genre à me laisser faire ! Si meunier n’est plus maître chez lui, où va-t-on ?
    Gros bisous et à bientôt !
    Florence qui commence à aller un peu mieux !

    • Edmée dit :

      Tu as raison, peut-être que Youri s’amuse… qui sait. Il faut dire que je cherche toujours son « avis », finalement. Mais c’est quand même singulier d’être aussi fidèle à un blog pour le critiquer… du temps à perdre?

      Et bien vrai: si meunier n’est plus maître chez lui… 🙂

      Contente que tu ailles mieux, ouf!

  16. colo dit :

    Tu décris si bien les « loustiques » en question! Je ne pense pas que tu les offenses mais plutôt qu’ils s’amusent à t’enquiquiner…bien sûr quelque chose ne tourne pas rond chez eux…Dans la vie nous rencontrons également des gens comme ça, on les fuit, ce sont des destructeurs, tu l’écris, tu as bien raison.
    Je n’ai jamais affaire à ce genre de commentateurs malveillants…la poésie ne les inspirerait pas?
    Merci pour ces mots justes, bonne semaine Edmée.

    • Edmée dit :

      Personnellement, ils ne sont pas encore vraiment venus chez moi, mais je les remarque chez d’autres…. ou par deux fois sur mon mur facebook ce qui leur a valu une éjection diligente 🙂

      Bonne semaine!

  17. Pâques dit :

    C’est pas grave, on ne peut pas plaire à tout le monde.
    Cela nous vaut un délicieux billet d’humeur et tant pis pour les esprits chagrins…
    Bonne semaine Edmée.

    • Edmée dit :

      Mais je ne pense pas qu’il s’agisse vraiment de leur plaire ou pas, ni qu’ils soient chagrins. Je pense que ce sont des individus insignifiants, sans vie, sans rien de personnel, qui se « distinguent » en étant « contre » tout … mais anonymement… 🙂

      Bonne semaine Marcelleke

  18. Tant mieux si tu as reçu mon envoi. Bonne semaine Edmée.

  19. amandine dit :

    BON PREMIER MAI

  20. Lauriza dit :

    Quelle vie triste ils doivent avoir pour ne s’occuper qu’à critiquer. Ton billet est excellent. Ces gens ne valent pas un pet de lapin et j’ose dire qu’actuellement bien des journalistes en font partie. C’est pourquoi je n’attache plus aucune attention à ce qui ce dit. Je t’envoie aujourd’hui du parfum de muguet.

    • Edmée dit :

      C’est aussi mon avis… pour consacrer tout ce temps à détruire ce que font les autres, ils n’ont pas trop de temps pour construire 🙂

      Bon premier mai aussi …

  21. jeanlouisgillessen dit :

    Il n’y a qu’en psychanalyse qu’il est parfois utile de déconstruire pour reconstruire. Certes jamais de détruire. Parfois aussi dans le bâtiment … – rires -. Bonne fête du travail, Edmée, plein de jolis bouquets de clochettes …

  22. Anne** dit :

    Oh là !!! je jette un coup d’œil à mes pieds, j’ai une tasse de café presque froid à proximité, je n’ai pas de blog, ni de cheveux permanentés. Et me demande chaque fois que j’écris un commentaire si j’en ai bien le droit. Puisque personne ne pourra cliquer sur mon nom pour aller voir plus loin.
    Je n’écris pas pour dire  » c’est super, tu es génial (e), magnifique, tu as raison, les autres ont tort ». Non, j’écris lorsqu’un billet, ou des commentaires me parlent. J’ose parfois émettre un avis.
    J’ai compris qu’un blog n’est pas un forum, et justement, il n’est pas prévu d’entamer là un débat. Souvent, je le regrette. A partir de blogs, j’ai lié de belles amitiés, qui sont pour certaines devenues non virtuelles.
    Nous avons tous des façons différentes de nous exprimer, j’ai souvent constaté qu’on peut heurter, faire de la peine, simplement à partir d’une mauvaise compréhension. L’interlocuteur n’étant pas en face, il est impossible de se rendre compte qu’on a été totalement mal compris …
    Alors on se contente de dire : c’est magnifique, un coucou en passant, bon courage, tu as raison. Et on finit par se taire totalement, un peu frustré de ne pouvoir approfondir et entrer en relation, sincèrement.
    Mais là, ne suis-je pas en train de faire « l’apôtre justicier » ?
    Je vais jeter mon café totalement froid et laver ma tasse.
    Mais je reviendrai, c’est sûr, lire vos beaux écrits.

    • Edmée dit :

      Dommage pour le café froid 😉 Mais oui, la critique ou la nuance sont utiles, il y a quand même un accent de débat dans les commentaires, sans quoi l’auteur distille ses idées et les impose et tout le monde se tait ou louage sinon dehors… (et court refaire sa permanente)…

      Je vise surtout ceux qui sont systématiquement contre, et qui reviennent et reviennent inlassablement alors que visiblement ils sont tellement contre qu’on se demande quel masochisme ou syndrome du chevalier redresseur de torts le commandite!

      Merci merci de votre commentaire de nuance et non pas de cavalier de l’apocalypse 🙂

  23. Ben c’est vrai ça, tu as mille fois raison, que font-ils, eux? Nous ne le savons pas! Ils nous épient, scrutent nos partages…Note que je m’en balance! Bien faire et laisser dire. Je prends mon pied en lançant mes articles, en postant chez mes aminautes et je trouve que tout cela a enrichi ma vie d’une façon exponentielle. Critiquer ne m’intéresse pas plus que ça, sauf quand j’en ai ras la patate…Mais c’est plus par drôleries qu’autre chose. Ne trouves-tu pas que ce qui caractérise ces gens sont cette façon qu’ils ont de se prendre au sérieux, de prendre tout au pied de la lettre?

  24. gazou dit :

    Je vais peu sur Facebook et sur mon blog je ne me suis jamais heurtée à des critiques acerbes, j’aurai plutôt l’impression d’un peu trop d’amabilité…mais je me doute bien que ce genre de personnes existent et je ne comprends pas bien…moi, si un blog ne m’intéresse pas, je vais simplement ailleurs, il peut en intéresser d’autres et je ne vois pas pourquoi j’irai démolir ce qui essaie de se faire simplement parce que je n’y adhère pas

    • Edmée dit :

      C’est ce que je ne comprends pas non plus. J’en ai eu peu de ces personnages, sauf sur Facebook (je bloque tout de suite)… mais quels tristes sires! On peut ne pas être d’accord avec élégance, non?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s