La zénitude du buzzzzzzzzzzzzzzzz

Allons, reconnaissons-le, il y a des bienfaits indéniables à  vivre sous l’œil de la caméra en permanence. Etre narcissique libère du stress… le net est là pour nous en assurer.

 

Narcisse - Gustave Courtois, 1853-1923

Narcisse – Gustave Courtois, 1853-1923

Il suffit de compter combien de vidéos nous passent sous les yeux quotidiennement, où des parents d’enfants, au lieu de leur dire « Noooooooooon ! Pas bien ! Robinson et Symphonie, c’est pas bien, stop… stooooooooooop ! » les filment, ravis du désastre. Robinson écrase en riant son gâteau d’anniversaire – vert fluo de préférence -, et en lance des morceaux sur tous les meubles – y-compris l’urne funéraire de grandpa sur la cheminée – et Symphonie, la grande sœur, ravie de ce happy birthday vraiment sympa, canarde le reporter dont bientôt la caméra est recouverte de crème et sucre. On ne voit plus rien mais le rire extatique du père devant sa progéniture libérée indique qu’il est sans doute sous anti-dépresseurs depuis la naissance de Symphonie, ou qu’il revient d’une retraite de 5 ans dans un monastère népalais.

Mais alors, maintenant que j’y pense… quand a-t-il conçu Robinson et Symphonie ? Ils ne seraient donc même pas les siens ? Ciel, mais il doit léviter en dormant, cet homme-là…

On espère qu’Amandienne, la maman, sera aussi zen pour faire le nettoyage post birthday.

Nous avons aussi les maîtres de chiens ou chats, absolument fous de joie lorsque, rentrant à la maison, ils ont à portée de main une vidéo d’enfer qui fera le buzzzzzzzzzzzzzzzz. En effet, les lieux ont l’air d’avoir été visités par des zombies drogués en quête de fun fun fun. Des guirlandes de papier de toilette enjolivent lustres et porte-manteaux, un tableau de maître a servi de scratcher, les fauteuils ont des galeries creusées entre mousse et ressorts, des arrêtes de poisson et os de poulets sont entourés de ballets de mouches sur le tapis, et Buster ou Sweet Lil’ Lady est vautré/e sur ce qui reste de la carcasse du divan.

Pensez-vous qu’on les menace d’un séjour au centre de dressage ?

Pas du tout, on prend la caméra, et d’une voix douce on demande « mais qui donc a bien pu faire ce massacre dans le salon… serait-ce toi, Buster (Buster lève une oreille au-dessus d’un œil un peu inquiet mais pas trop car ce n’est pas la première fois qu’il fait le buzzzzzz pour ses péripéties) ? Ou toi, petite Sweet Lil’ Lady ? (Sweet Lil’ Lady s’en fiche éperdument, ne le regarde même pas : elle est en train de faire sa toilette après que ce maudit pilon de poulet l’ait scandaleusement encrassée…).

Ils sont zen, ces gens. Vivre ainsi sous le regard du net leur impose une zénitude de haut niveau…. Ou bien, après la vidéo, ils remontent dans leur chambre où les attend l’infirmier avec leur camisole de force et un cocktail de pilules miracle…

Publicités

42 réflexions sur “La zénitude du buzzzzzzzzzzzzzzzz

  1. Armelle B. dit :

    Oui, il est vrai que le monde ne tourne pas rond et que, délivrés des offenses imposées le plus souvent par une rigueur totalement démodée et dépréciée, certains de nous buzz (ent) plus aisément qu’ils ne méditent sur le sens de la vie… qui en perd la boule.

    • Edmée dit :

      Oui, c’est l’effet contraste… et si je comprends que l’on se débarasse de servitures obsolètes, pourquoi ne pas le faire en toute dignité? Ces « victimes du buzz » se préparent de bien amers « vieux jours »…

  2. claudecolson dit :

    Ainsi va doucement la civilisation à vau-l’eau…jusqu’à l’avènement de la dictature ? (cf Platon « Lorsque les pères s’habituent à laisser faire les enfants,

    Lorsque les fils ne tiennent plus compte de leurs paroles,

    Lorsque les maîtres tremblent devant leurs élèves et préfèrent les flatter,

    Lorsque finalement les jeunes méprisent les lois parce qu’ils ne reconnaissent plus, au-dessus d’eux, l’autorité de rien et de personne, alors, c’est là, en toute beauté, et en toute jeunesse, le début de la tyrannie. »).

  3. colo dit :

    Tu as raison, on en reste baba! De plus ce n’est ni drôle ni intéressant, ni rien, juste du chaos.
    Le chaos relaxerait-il?
    En tout cas il n’y a pas à en être fier…je dis moi 😉

  4. blogadrienne dit :

    ça me fait penser à mes élèves de dernière année qui sont venus en tongs et short à l’école aujourd’hui, sous prétexte qu’il fait plus de 30° (et que c’est la fête perpétuelle puisque l’école secondaire est bientôt finie pour eux)
    ça fera des tas de jolies photos sur les réseaux sociaux…
    inutile de préciser que peu ont été perméables à mes arguments contre ce genre de tenue à l’école…

  5. sandrinelag dit :

    J’essaie de me convaincre que ce n’est qu’un mauvais passage. Que lorsqu’on commence à toucher le fond, il est difficile d’aller plus bas… Et que forcément, qu’à la prochaine ou encore à l’autre prochaine génération, il y aura une courbe ascendante, ils remonteront en surface. Oui, oui, j’essaie de rester optimiste.

    • Edmée dit :

      Moi aussi… mais comme je suis contente de ne pas être au début de ma vie dans ce cirque, malgré tout… 😀

      • blogadrienne dit :

        moi aussi je suis contente d’avoir l’âge que j’ai 😉
        malgré tous les avantages, toutes les libertés, je ne voudrais pas avoir 18 ans aujourd’hui

  6. Nicole Giroud dit :

    Allons, allons! Réjouissons-nous! Au bout du compte cela nous permet d’écrire de réjouissants textes pleins de cruauté, n’est-ce pas Edmée?
    Et nous de rire en toute libération!
    J’avais invité une fois chez moi des gens extrêmement sympathiques qui sont arrivés avec leurs deux petits chiens (pas invités, les chiens, j’avais une chatte). Les dégâts ont été impressionnants. Pas de film mais un chapitre réjouissant dans L’anthogrammate.
    Rien ne se perd, tout se transforme, sauf les films ridicules qui seront illisibles d’ici quelques années…

    • Edmée dit :

      Oui, c’est vrai, j’ai pu être méchante sans en avoir l’air 🙂 J’espère bien qu’en effet, toutes ces vidéos désolantes auront disparu à tout jamais dans l’éther… Ou alors on s’en servira avant d’embaucher quelqu’un: en voyant quels enfants ignobles ils auront été… on ne doutera pas que les adultes ne feront pas l’affaire 🙂

  7. Florence dit :

    Edmée je viens de t’écrire un long com et il n’a pas voulu partir !
    Je recommencerai demain, car là c’est trop tard !
    Bisous du soir.
    Florence

  8. Allons allons! Les autres sont le miroir de nous-mêmes tu sais bien et je vois que tu transposes ton propre regard. Je connais beaucoup de jeunes parents bien différents et qui comme moi se contentent de glisser une info ou une image de temps en temps sans être accrochés toute la journée aux réseaux

  9. celestine dit :

    C’est bien observé ! Nul doute que nous ne soyons connectées toutes deux, car il me semble que celui dont je parle dans mon dernier billet a lui aussi des parents béats sans doute devant ses nombreux talents…mais en ont fait un horrible petit singe impoli, capricieux et névrosé…
    baci sorella
    ¸¸.•*¨*• ☆

  10. Angedra dit :

    Je m’interroge moi aussi sur cette mode de ces vidéos ridicules que l’on est fiers de montrer au monde entier.
    Tu as raison de faire le lien entre ces parents incapables d’éduquer correctement leurs enfants et ces possesseurs d’animaux qui deviennent aussi grotesques.
    A croire que ces « preneurs de vidéos » ne savent comment exister s’ils n’attirent pas les regards. Il n’y a qu’à compter le nombre d’émissions de télévision qui jettent en pâture ce genre d’individus ridicules qui gesticulent et se dévalorisent sous nos yeux, croyant devenir des vedettes !!
    Les parents sont les premiers à blâmer de cette « non-éducation » qui est ensuite continuée par le système scolaire où plus aucune autorité n’existe.

    • Edmée dit :

      C’est bien ça. Exister à tout prix, même si cest parce qu’on est ridicule. Une multitude de vidéos à la gloire de l’imbécilité circule: des gens qui tombent en faisant des choses idiotes, des mariages ratés, des enfants grossiers, des animaux ridiculisés… L’autorité est vue comme une atteinte à la sacro-sainte liberté. Ils en jouiront bien quand par hasard ils seront sur le terrain « des libertés » d’un autre plus costaud… qui défendra « son droit à sa liberté » aussi!

  11. Nadine dit :

    Oui, la vidéo idiote a pris le pas sur bien des choses. Un vrai concours de débilité !

  12. amandine dit :

    un mot:excellent

  13. Florence dit :

    Plein de problèmes d’ordi : pas de messagerie etc. je suis venue par mon blog !
    Trois fois que je recommence et pareil ! Raz-le-bol !
    Florence qui renonce.

  14. gazou dit :

    Ton billet est plein d’humour et m’a bien amusée

  15. Il est bon de garder un peu de vie privée et de jardin secret. Et de vivre pour soi, et non à travers le regard des autres. J’ai le cas d’une collègue qui s’auto-censure et montre un profil Facebook très édulcoré qui est…en fait l’inverse de sa vraie personnalité. Risible. Bonne semaine Edmée.

    • Edmée dit :

      Jardi secret et vie privée deviennent des choses que nous protégeons avec des airs de paranos…

      Oui, Facebook est plein de profils idéalisés… les blondes aux mines de saintes sensuelles, qui sont des mygales et des malades mentales, les gars athlétiques qui ont soit le volume d’un mongolfière ou d’un spaghetti, les gens zen et cool qui ne s’endorment épuisés qu’à trois heures du matin après une boite de somnifère…

  16. alainx dit :

    Les derniers trucs que j’ai vu dans ce genre c’était « vidéo-gag »….C’est dire si ça remonte à l’invasion des Huns…
    Est-ce que cela m’arrachait des sourires ? Je n’ai ai pas gardé le souvenir. Des films super 8 et des vidéocassettes devenues illisibles, j’en ai quelque une de « déconnades familiales » qui effectivement nous faisaient marrer un brin devant l’écran à diapos !! Parce que c’était de l’entre-soi et des private-jokes
    Mais mettre tout ça sur le net ??? visible pas tous ???…. j’ dois dire que passer ainsi pour un con aux yeux de la planète… et savoir que Big-Brother-Google va en garder trace éternellement ?? j’hésite un tout petit peu…
    l’orgueil surement….

    • Edmée dit :

      Ha ha ha! Tu penses que l’orgeuil nous rend raisonnables? Cet exhibitionisme de la stupidité abyssale de la famille est incompréhensible pour moi. Et comme tu dis… c’est immortalisé à jamais, en tout cas tant que ça peut servir. J’imagine les biographies futures, où grâce à toutes ces conneries immortailisée, on pourra dire que celui qui fut le président du Monde vomissait debout tout nu sur une table, ou qu’il se faisait cracher dessus par ses enfants, ou que son chien lui a jour mangé un testicule par erreur de lancer de la baballe…

  17. saravati dit :

    Le net et l’avènement des réseaux dits sociaux ont reculé la limite de la peur du ridicule. La dignité humaine a perdu de sa valeur et on n’hésite pas à divulguer ses pires travers ou bêtises, comme s’il s’agissait d’évènement mirobolants à exprimer à tout venant.
    Si j’étais un bébé aujourd’hui, j’intenterais demain un procès à mes parents pour avoir fait de moi l’objet d’un spectacle souvent navrant.
    A la différence de Narcisse qui se complaisait en lui-même, les Narcisse d’aujourd’hui fabriquent leur propre spectacle en se regardant le nombril au vu du plus grand nombre et ils en sont fiers …

    • Edmée dit :

      Oui… le ridicule ne tue pas, on peut désormais en être certains. Et toute cette collections de « grand moments idiots » vont rester… utilisables, analysables. Comme certains font faire une étude graphologique ou astrologique avant d’engager quelqu’un, on fera une psychanalyse génétique aussi volontiers. Il y en aura qui auront du mal à effacer les traces d’une hérédité bien lourde 🙂

  18. Philippe D dit :

    Que voulez-vous, ma bonne dame? Le monde est fou! Allez, la camisole pour tout le monde!

  19. Alain dit :

    Chère Edmée, ton billet correspond tout à fait à ce que je ressens. Le ridicule à tous les niveaux. Je vais passer pour un vieux ronchon, mais je ne vois pas l’intérêt de ces vidéos d’une absurdité confondante. Si les plus jeunes, de ces pseudos réalisateurs, jouent avec l’insouciance de leur jeunesse, j’ai peur pour eux quand ils arriveront à l’âge adulte. Je n’y vois pas autre chose qu’une immense solitude sans aucune « zénitude ». C’est génial et courageux de ta part de le mentionner avec humour, mais non sans force.

    • Edmée dit :

      Je suis contente que tu me rejoignes sur l’idée que c’est stupide et dangereux à la fois car en effet… cette progéniture que l’on applaudit stupidement maintenant parce que sa force de frappe est encore minime, sera à craindre quand on lui interdira de jeter son assiette de spaghetti à,la tête du grand-père à la petite adolescence… Ca les aura fait tant rire avant qu’il sera impossible de comprendre quand et pourquoi on a passé la limite!

  20. Hécate dit :

    Beaucoup de ridicule dans tout cela. N’est pas Narcisse qui veut !!!!
    Bon dimanche .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s