C’est notre fête, festoyons!

J’ai retrouvé ce texte écrit en 2009 (je crois) pour le site Ars Belgica… et je pense que comme cadeau d’anniversaire, ce n’est pas une mauvaise idée de le remettre en lumière!

« De gros pavés de rue posés en arc de cercle, luisants comme des galets de rivière, et frémissant sous les myriades de gouttes de pluie… c’est la Belgique.
Le parfum de la menthe que l’on frôle du pied dans l’herbe longeant une rivière poissonneuse où flottent de paisibles nénuphars… c’est la Belgique.
Des villes flamandes qui s’élèvent vers Dieu et ses anges en clochers et beffrois où se posent les oiseaux… c’est la Belgique.
Les voix du bonheur qui rient et plaisantent dans toutes les langues à l’abri des coupe-vents sur une plage blanche où vient mourir le scintillant galop des vagues… c’est la Belgique.
Les chevaux aux larges flancs pelucheux tourmentés par les taons, aux yeux plus doux que le baiser d’un elfe, cherchant l’ombre sous les haies d’aubépines… c’est la Belgique.
Des villages dont les murs racontent les pierres, les sentiers, les morts illustres et anonymes… c’est la Belgique.
Des vallons d’émeraude parcourus par des eaux primesautières ou sages, couronnés de bosquets, châteaux, orées de forêts mythiques… c’est la Belgique.
L’averse gonflant les stries d’un champ fraîchement labouré, vibrant ruban liquide qui attise l’ardeur antique de la terre… c’est la Belgique.
Des cimetières où dort à jamais tout ce brave monde qui, orné de mots, de pinceaux ou de fusils, a chéri son pays et son nom : Belgique ou België.
Trois langues, trois souffrances, trois fiertés pour notre trinité à tous : la Belgique. Belle et magique, c’est ma Belgique ».

Emmanuel van der Linden d_Hoogvorst - Départ des volontaires liégeois menés par Charles Rogier et leur arrivée à Bruxelles - La garde bourgeoise

Emmanuel van der Linden d’Hoogvorst – Départ des volontaires liégeois menés par Charles Rogier et leur arrivée à Bruxelles – La garde bourgeoise

Vive la Belgique tricolore, trilingue et triplement belle !

Que vive notre beau pays et son esprit galopin, ardent, rouspéteur, loyal, discutailleur, inventif et, disons-le, très indépendant!

Publicités

30 réflexions sur “C’est notre fête, festoyons!

  1. sandrinelag dit :

    Très belle ode de à la terre de tes pères… comme quoi nous portons bien en nous nos racines!
    Je connais peu la Belgique sinon Bruges, visitée dans mon enfance, qui m’a laissé une vive impression. Et puis un jour, la découverte des vrais speculoos, rapportés par un ami de Bruxelles, venant paraît-il de la meilleure maison (laquelle?): les biscuits les plus réconfortants du monde. Et bien sûr la monarchie, la vraie, qui est tout de même autre chose que les poses ridicules et les flonflons tonitruants d’une république-rouleau compresseur (celle de mon pays) sans mémoire et sans réelle légitimité. D’ailleurs, cette république a coupé la tête de son roi et de sa reine, c’est dire…
    « Belle et magique. C’est ma Belgique. » Ces quelques mots disent tellement de choses!

    • Edmée dit :

      Bruges, c’est si beau. Un peu trop touristique mais que faire…? Bruxelles est bien pire, cependant on ne songerait pas à aller en Belgique sans tâter de Bruxelles…

      Spéculoos de la maison Dandoy peut-être? 🙂

      Je tiens beaucoup à mon petit pays si surprenant, et à notre monarchie. Même si le roi n’a plus de pouvoir politique de premier ordre, il est toujours celui que nous écoutons comme « notre petit père », celui qui calme, qui incite à la raison, la conscience du pays. En ce sens, je trouve que son pouvoir est remarquable …

      Je me méfie aussi des nations régicides…

  2. Armelle B. dit :

    Un texte qui fait vibrer les sentiments qui nous fixent à une terre particulière et à un paysage intérieur. Superbe.

    • Edmée dit :

      L’amour de la patrie, de la terre-mère (et père), c’est un véritable amour… on peut aimer « où on vit », de tout son coeur et toute sa sincérité, mais il y a un lieu que nous sentons notre berceau et que nous aimons passionnément…

  3. Dédé dit :

    Coucou. Quel hommage enflammé à un pays… dans lequel je ne suis encore jamais allée… Et pourtant, j’aime la bière belge, le chocolat belge, et les speculos. Je sais, c’est comme quand on dit qu’on aime la Suisse et son chocolat, et Lucerne et le Cervin. C’est réducteur. Néanmoins, nos petits pays sont riches d’une belle histoire et nous pouvons en être fières. Je t’envoie mes bises alpines.
    P.S. Désolée mais la newsletter de mon blog a des ratées. … Je ne comprends pas ce qui se passe.

    • Edmée dit :

      Oui que nos pays soient petits ou méconnus est très superflu pour l’amour que nous lui portons. Avec mes parents nous allions toujours en Suisse quand j’étais petite – et qu’ils étaient ensemble. Bien sûr… ça ne me fait pas connaître la Suisse mais j’y retournerai volontiers 🙂

  4. Coumarine dit :

    et puis il y a les artistes reconnus bien au delà de ses frontières: dois-je nommer Brel, Amélie, les frères Dardenne, Stromae, et bien d’autres?

    • Edmée dit :

      Et bien d’autres en effet… Notre pays n’est petit qu’en dimensions, mais si grand pour bien des choses… Nous ne manquons pas de « grands » 🙂

  5. anne7500 dit :

    Quel texte magnifique, merci, Edmée et bonne fête nationale !

    • Edmée dit :

      Merci 🙂 Je vivais alors aux USA, mon pays me manquait beaucoup. Et la passion ne s’éteint pas maintenant que j’y vis à nouveau!

      Pour une fois on n’a pas eu « la drache nationale », plein soleil sur les défilés!

  6. K dit :

    Très bien, pétulant, engageant, de quoi en prendre de la graine !

  7. Florence dit :

    Et oui, chère Edmée, c’est ça la Belgique !
    Ton joli texte patriotique n’a pas pris une ride !!!
    Meilleures bises bretonnes d’une « un peu Belge » qui chante la Brabançonne en français !
    Florence

    • Edmée dit :

      Moi aussi je ne la connais qu’en français, et l’ai parfois malmenée en la parodiant avec des amies de classe, comme c’est de mise quand on a l’âge de ne pas respecter grand chose 🙂
      Bonne bises d’un LIège qui s’éveille au soleil mais, nous dit-on, se couchera sous la pluie…

  8. charef dit :

    Mère patrie. Berceau de nos valeurs. Nous te portons dans nos coeurs.

  9. Un texte qui sent bon les odeurs de fritkot, si si, je sens ça.

  10. bizak dit :

    Quelle belle panoplie de hauts faits historiques et toutes ses belles artistiques, culturelles et humaines qui donne à la Belgique ses lettres noblesse qui la rendent fière et majestueuse et qui lui donne sa place méritée dans le concert des nations. Mais je ne puis oublier l’astre, le summum d’un personnage qui, hormis son appartenance à la Belgique, avait conquis le monde, par sa poésie, ses engagements culturels et artistiques, le Grand Jacques Brel, l’artiste qui devait être porté au panthéon du monde.
    Belle fête nationale Edmée

    • Edmée dit :

      Merci Bizak. La Belgique est un pays fabriqué de toute pièce sur lequel on a mis un roi qui n’a pas su comment dire non assez fort. Un pays qui réunit l’impossible, deux peuples totalement différents. Mais deux volontés assez complémentaires finalement, car politique mise à part – et la politique est finalement l’entretien d’une série de seigneurs de la guerre la plupart du temps – il faut la jovialité des wallons et leur humour, mais le sérieux et l’opiniâtreté des flamands. Nous nous excédons les uns les autres mais je n’imagine pas une Belgique sans le peuple flamand. (Encore une fois… je me passerais des politiciens, et wallons et flamands 🙂 )

  11. colo dit :

    Quelle belle évocation…me voilà tout émue. Souvenirs de ce pays que je retrouve à chaque fois avec un bonheur indicible.
    Merci Edmée.

    • Edmée dit :

      Moi je suis folle de mon « petit pays de cocagne ». C’est tellement beau, et varié, et enthousiaste. Les gens sont tellement… belges, sains, avec cette distance par rapport aux choses qui les rend uniques…

      Contente d’avoir ravivé ton émotion!

  12. PHILIPPE D dit :

    C’est beaucoup de choses pour un petit pays quand même ! On le connait très peu, finalement, notre plat pays ! C’est la France qui nous attire…

    • Edmée dit :

      Pour les vacances, c’est souvent le cas. Je dois dire que je me suis parfois lassée de courtes vacances en Wallonie car le service était négligeant, alors qu’à la mer c’était bien plus efficace. Je sais que ça a changé, heureusement (enfin, pour la Wallonie…) et je crois que de plus en plus malgré tout, avec le système des gites et B&B, on visite plus volontiers notre petit pays si dépaysant en peu de kilomètres…

  13. angedra dit :

    Bravo pour ce beau texte en hommage à ton pays !
    Je comprends que l’on puisse aimer ainsi son pays, sa terre …
    C’est ce que je ressens également pour ma patrie et j’aimerais entendre la même émotion d’amour pour leur pays de la part des français !!!
    Moi aussi, je suis très enthousiaste sur les beautés et les spécificités de mon pays la France. Je reconnais la chance de vivre dans ce magnifique pays que les français sont toujours plus aptes à critiquer qu’à louer.
    Certains sont près à s’extasier sur les éloges faits sur un pays autre que le leur, mais près à hurler lorsque leurs compatriotes ressentent de tels élans de patriotisme pour la France !
    Bravo encore Edmée. Tu aimes ton pays et tu sais le dire avec tendresse, délicatesse et clarté.
    Très belle semaine chez toi.

    • Edmée dit :

      Merci Angedra… Tu as raison, j’ai toujours eu aussi cette impression que les pays voisins étaient plus fiers que nous de leur terre. J’aime tant la chanson de Trenet, Douce France… c’est si tendre et gai! Il est facile de tout critiquer, mais un pays n’est pas sa politique et un peuple n’est pas ses dirigeants – même si on nous dit les avoir élus, mais on connaît la chanson d’avant les élections et la complainte d’après 😀

      Aussi moi je me limite à … l’essentiel : notre terre et nous.

      Bonne semaine à toi aussi!

  14. Alain dit :

    Magnifique chère Edmée.
    J’aime ton pays et cette page me rappelle mon premier grand souvenir à Ixelles. D’autres ont suivi, pour le travail au Cirque Royal ou encore Anvers. J’ai connu bien des joies à Bruges. L’hiver surtout. Quand il fait froid et que la brume transforme la ville que je trouve plus belle encore à cette époque de l’année. Bruxelles ? Je garde une passion pour cette ville. Dans ma jeunesse elle était le symbole de libertés, joie de vivre avec toujours un accueil particulier et très chaleureux.
    Petit pays par sa superficie. Grand dans mes souvenirs.

    • Edmée dit :

      « Petit pays, petites gens » a dit de nous notre pauvre premier roi, Léopold I, placé sur ce petit trône en trainant les pieds. Je pense qu’à force d’être petits et forcés à un mariage avec l’autre partie (ça vaut pour les deux conjoints d’ailleurs) qui ne parlait même pas la même langue … on a grandi, esprit de dérision, d’indépendance, la combattivité toujours au bout de la langue et des poings, de grands artistes, et cet humour particulier. Françoise Rosay, qui avait épousé un Belge (Feyder) disait que les Belges étaient à mi-chemin entre les Français et les Anglais…

      Heureuse que tu aies de bons souvenirs chez nous!

  15. Célestine dit :

    Je me souviens du jeu de mots, BELle et maGIQUE…
    J’ai déjà lu ce texte quelque part, peut-être chez toi…Je le trouve très beau,Je le trouve sobre et poétique et pas du tout chauvin comme certains textes nationalistes qui font le panégyrique d’un pays.
    Baci ragazza et bonne fête nationale.

    ¸¸.•*¨*• ☆

    • Edmée dit :

      C’est vrai que je l’avais publié sur mon premier blog, et donc récupéré. Et l’avais d’ailleurs publié d’abord sur ce blog belge…

      Merci sorellita, et baci 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s