Ah l’amour… si simple et tant de travail pourtant!

Un jour on comprend que « pour toujours » n’existe pas, puisque toujours n’est vrai que pour le passé. Si on regarde vers l’avenir, il est assorti de la notion de « pourvu que ». On souhaite partager sa vie pour toujours avec quelqu’un. On se promet que l’on fera tout pour ça. Et une des premières choses à faire alors est… de prendre pleine conscience qu’on peut perdre ce quelqu’un, son amour, son attention. Et qu’il n’y aurait rien à faire.

 

Lettre d'amour - Jean Honoré Fragonard

Lettre d’amour – Jean Honoré Fragonard

Rien.

Alors il faut respirer un bon coup, pâlir d’effroi jusqu’au cœur et couronner l’autre de sa confiance, de son amour sans conditions et accepter l’incertitude du futur.

Le moindre mensonge destiné à capturer ou retenir trouvera le chemin du noyau de l’amour et le rongera lentement. Lentement. Des années entières de corrosion, de non joie et non bonheur, d’étiolement sournois, de manipulations réciproques pour maintenir l’illusion. Une illusion jetée aux yeux des autres. Pire : aux siens propres !

C’est en acceptant la totale liberté d’être et de penser de l’autre qu’on l’aime d’amour. Ce n’est que libre que l’amour grandit et ne se transforme pas en désamour.

 

Publicités

43 réflexions sur “Ah l’amour… si simple et tant de travail pourtant!

  1. gazou dit :

    Très juste. J’apprécie parfaitement ta conclusion. Merci de le rappeler

  2. SPL dit :

    Tout est dit dans ton titre. L’amour, thème inépuisable…

  3. colo dit :

    J’aime ta formule si juste: « respirer un bon coup, pâlir d’effroi jusqu’au cœur »….
    Tout peut arriver, on le sait; et y penser au quotidien n’évitera rien. Alors jouons les taupes…libres!
    Bon dimanche Edmée.

  4. blogadrienne dit :

    mon coeur en tremble à l’avance pour mon filleul qui se marie l’été prochain, avec la ferme conviction de l’amour éternel… bien sûr je suis heureuse et fière qu’il le conçoive ainsi, mais en même temps j’ai peur pour lui…

    • Edmée dit :

      Oh oui… je te comprends : il ne sera éternel que si on l’éternise… et ce n’est pas facile, ça ne va pas de soi, et demande de sauter sans parachute….

  5. Armelle B. dit :

    Tellement juste ! L’entrave, quelle qu’elle soit, détruit tout ce qu’elle touche.

  6. Adèle Girard dit :

    Un expression que l’on entend souvent, « je t’aime à ma façon »me met hors de moi. Je préférerai entendre » Je t’aime à ta façon »

    • Edmée dit :

      Exact… surtout cette façon… cette souplesse du coeur, qui s’adapte au mieux, donne ce qui est nécessaire, recule quand il faut faire place, et tend la main comme la branche pour un oiseau…

  7. Célestine dit :

    C’est comme cela et pour cela que je t’aime sorellita.
    Pour l’amour de la liberté et la liberté de l’amour.
    ¸¸.•*¨*• ☆

  8. emma dit :

    Bien vu – il y a le temps biologique, l’amour passion dure 3 ans ( http://www.psychologies.com/Couple/Vie-de-couple/Amour/Interviews/Pourquoi-l-amour-dure-trois-ans ), et puis la difficile construction d’une association affective cimentée par la tendresse, les projets, le respect de l’autre ; l’écueil à éviter étant l’enlisement dans le train train. Ne pas devenir un être à 4 pattes dirigée par le compromis perpétuel et donc la frustration

    • Edmée dit :

      Horreur que l’être à quatre pattes, ha haha! Cette routine soporifique et mortifère, ce nous qui écrase le toi et le moi, et n’est donc pas réservé aux moments de grande fusion mais devient le tombeau de la liberté d’être soi…

  9. Visiteuse dit :

    Ah l’amour ! C’est quand même une chose bien compliquée, sinon, pourquoi l’humanité aurait écrit et chanté des milliards de textes sur ce sujet universel ?
    Etre libre en amour n’est pas l’amour libre, ou peut-être que oui, allez savoir.

    Quoiqu’il en soit, la langue française n’a qu’un seul petit mot de 2 syllabes pour décrire cet état.
    Pas comme les grecs anciens qui eux en avaient trois différents pour le désigner:
    Eros, philia, agapê. : « l’amour qui prend, qui ne sait que jouir ou souffrir, l’amour qui se réjouit et partage, l’amour qui accepte et protège, qui donne et s’abandonne ».

    Cela étant dit, le plus beau roman sur l’amour qui m’ait été donné de lire c’est « Romanesque » de Tonino Benacquista.
    Pour Tonino, j’ai eu un coup de foudre littéraire qui n’a jamais été trahi. Je piste, le guette chaque livre. Et comme tout excellent auteur, il se laisse désirer, ce qui augmente encore la patience, la flamme et le plaisir.

    • Edmée dit :

      Je ne connais pas ce Tonino mais vais donc le chercher « de ce pas »…

      Sinon l’idéal serait d’arriver à Agapê, peu importe le départ et les aller-retours 🙂

      • Visiteuse dit :

        Et vous ne le regretterez pas, croyez moi !
        C’est l’odyssée d’Homère mais en plus moderne et élargie car vécue non seulement par un « Ulysse » mais aussi par une « Pénélope » qui ne reste pas à attendre passivement le retour de son bien aimé.
        C’est un livre qui parle d’harmonie cosmique; ajustée à l’ordre du monde où les héros expérimentent la distension du temps, de celle où l’on n’est ni dans la nostalgie, ni dans l’espérance, mais dans l’amour du temps présent où Eros, Philia et Agapê se tiennent par la main dans cette ronde sans fin .
        Ce moment enfin retrouvé est un grain, un fragment d’éternité, presque indicible, c’est ce que l’on appelle également la Sagesse…
        Un merveilleux et grand livre et drôle ce qui ne gâche rien !

  10. Dédé dit :

    Et le grand poète chantant disait: « ne gravons pas nos noms en bas d’un parchemin ». 🙂 Bisous ma belle toute en liberté.

    • Edmée dit :

      Je me souviens que jeune fille je trouvais cette idée de non-mariage un peu effrayante, car même si je n’avais pas envie de me marier, je pensais qu’un homme qui ne voulait pas se marier voulait butiner 🙂 Maintenant… cette chanson a tout mon appui!!!

  11. Philippe D dit :

    Je crois qu’il n’y aura plus beaucoup de couples qui vont tenir dans l’avenir. C’est bien triste…surtout pour les enfants.
    Bonne semaine.

    • Edmée dit :

      C’est à dire que s’ils continuent à voir le mariage comme un conte de fée où l’un se plaint, l’autre est brimé, et la marche nuptiale est devenue « marche ou crève »… oui, ça va exploser. Or c’est une bonne institution à bien des points de vue. Mais il faut la revoir avec objectivité. ce qui n’est pas le cas. Merci Hollywood et son intoxication judéo-chrétienne…

  12. severinebaaziz dit :

    Quel doux chant de liberté ! Merci Edmée !

    La liberté demande un certain courage, et de la maturité, il me semble.
    Un choix dont on peut être fier, mais que je comprends aussi celles et ceux qui restent dans la nébuleuse sentimentale. Plus habités, peut-être pour certains, par la crainte du malheur que la recherche du bonheur…

    Bises et bonne semaine à tous :-)))

    • Edmée dit :

      C’est bien ça, souvent : la crainte du malheur au lieu de la recherche d’un bonheur qui donne de la dignité à l’existence. C’est indigne, pour moi, que d’accepter une vie misérable, et se cacher derrière des enfants, le chien, la maison, le cercle social, la religion. Le poids de ces vies lamentables tombe sur le dos des enfants, qui ont une mauvaise image de leurs parents, les considèrent nuls et martyres d’eux-mêmes, et ne leur montrent pas la voie…

      Tous les mariages ne sont pas des duos d’amour, mais tous sont faits de deux personnes qui ont le droit à la liberté, le devoir de la prendre et de la céder…

  13. angedra dit :

    A chaque fois que j’ai aimé, je n’ai jamais pensé à… et si cela ne durait pas, etc…
    J’aime, point ! Vivre dans « l’attente » de ce qui « pourrait » arriver cela doit être l’horreur.
    Lorsque l’on aime et que l’on sait être aimée, on vit, on nage, on respire dans la joie et le bonheur et si cela doit arriver de perdre cet amour, c’est que l’amour de l’un des deux (ou des deux) est mort, alors à quoi bon vouloir se morfondre avant même que cela n’arrive !
    Pour moi l’amour est Agapé, dans un autre cercle du net j’avais d’ailleurs pris pour nom le mot de cet amour là…
    Je ne pense pas que l’amour soit une association affective comme dit plus haut, cela ne me convient pas pour parler d’amour. Même si la passion ne dure que 3 ans… la passion est un amour différent de l’Amour car la passion ne laisse aucune liberté. Toutes les pensées, les actions, la vie ne dépend que de cette passion et donc de l’autre. L’on n’existe plus en dehors de l’autre, l’on ne respire plus, l’on ne trouve rien d’agréable à vivre en dehors de l’autre… c’est violent, c’est épuisant, c’est aliénant. C’est bien pour cela que l’on ne peut vivre longtemps une passion.
    Belle et agréable semaine

    • Edmée dit :

      C’est vrai que la passion est aliénante et n’a de saveur que pendant un temps… celui de croire qu’on se ressemble, qu’on est pareils, âmes soeurs et tout le blabla. Et puis vient le temps où on sait qu’on continuera d’aimer même ce qu’on n’aime pas chez l’autre, parce qu’on est bien avec lui, ou alors… on comprend qu’il vaut mieux s’éloigner sans tapage ou rancoeurs…

  14. Pâques dit :

    Le mariage peut être une belle aventure si elle est vécue dans le respect de l’autre et la complémentarité.
    Avec le temps il suffit de se regarder et l’on sait ce que l’autre veut dire et souvent on a la même idée en même temps.
    Accepter aussi que l’autre ne soit pas parfait, qui l’est?
    Comme tu l’écris plus haut, vient le temps où on sait qu’on continuera d’aimer même ce qu’on n’aime pas chez l’autre, parce qu’on est bien ensemble…

    • Edmée dit :

      C’est bien un des tests de l’amour : quand on ne donne pas trop d’espace à ce qu’on n’aime pas chez l’autre, parce qu’on est bien, contrairement à ceux qui entrent dans l’exaspération constante, mépris, dédain,manipulation, et impression d’avoir été dupé… Ceux là sont trop mal ensemble pour que sauver les apparences leur sauve la vie…

  15. Florence dit :

    Bisous chère Edmée et bonne semaine ! Que te dire de plus pour ne pas me répéter ? Vas !!! Je rigole !!!
    Florence

  16. bizak dit :

    Ah! l’amour , n’est pas l’amour si on l’encombre de conditions, il aime s’étirer, se trémousser mais pas les sauts d’obstacles qui le fatiguent et le rongent simplement.
    Bien à toi Edmée

  17. Antonio dit :

    bella anche la raffigurazione….

  18. charef dit :

    Il ne faut que l’amour nous enferme dans nos peurs. Ça brouille nos pistes et on a de fortes chances de s’égarer. Profitons pleinement des opportunités qu’il nous offre et cessons les « pourvu que. .. ».Bonne journée Edmée.

  19. Edmée dit :

    Finalement… c’est un parcours bien difficile si on ne s’en tient pas à l’essentiel 🙂 Bonne journée à toi aussi…

  20. AlainX dit :

    Quand on cessera de mettre de la colle Néoprène entre amour et possession…
    quand on remplacera « je te veux » par « je te donne »…
    quand après avoir dit « j’ai envie de toi » on osera ajouter « et toi ? »…
    Quand on arrêtera de « tout faire ensemble » pour pouvoir « être libre de faire ce que l’on aime à deux ou séparément »…
    et, quand les poules auront des dents…
    …. j’accepterais peut-être de retenter le coup d’une autre vie sur terre !

  21. Edmée dit :

    Ben oui… je suis d’accord. Il faut ne pas engluer les choses, et oser donner pour voir si le don est aussi agréable à recevoir qu’à offrir…

  22. Alain dit :

    « Couronner l’autre de sa confiance, de son amour sans conditions et accepter l’incertitude du futur. » Je retiens.
    Pour ma part le véritable amour ne peut exister sans le respect dû à l’autre. L’écouter dans ses envies pour en faire des échanges. Partager les points communs et découvrir les différences pour mieux construire une histoire

    • Edmée dit :

      Moi aussi, je m’aligne sur ta définition. Si on possède, si on s’accroche, si on manipule ou marchande… on n’aime pas, on s’arrange. Pas pareil 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.