On se protège comme on peut …

Plongée dans le labyrinthe tortueux  de l’inconscient. Le mien du moins. Prenez votre bombonne d’oxygène et … plouf !

J’ai porté, au début des années ’80, un bikini qui m’allait très bien et que je détestais. Je le trouvais hideux et voyant. Vulgaire.

C’était mon bouclier.

Contre l’homme ! Je sortais d’une relation si traumatisante que je serais sans doute rentrée dans les ordres si je n’avais tant aimé le cinéma et l’aérobic à l’époque… Le mot « homme » équivalait à croquemitaine, créature de Frankenstein et Golem réunis. L’homme faisait partie de la tribu de l’ennemi, à fuir absolument. Ne pas écouter ni croire, ne jamais baisser la garde. Tirer sans sommation. Et naturellement, cet état d’esprit semblait faire de moi l’égal de la conquête du sommet de l’Everest par la tribu ennemie.

C’est une de ces lois de la nature qui ne cesse jamais de m’épater. La salle d’attente ne désemplissait pas.

Avec La-petite-Francine, nous allions souvent à la mer sur l’impulsion du moment, impulsion basée surtout sur les caprices du temps. Nous passions des heures délicieuses à bronzer, manger des crêpes et faire le tour de ce sujet de conversation complexe et inépuisable : les hommes sont des salauds. Oh, on avait dépassé l’amertume, on riait à perdre haleine. C’est tout juste si on ne s’échangeait pas des recettes pour les cuire à petits feux. Et même ceux qui nous plaisaient un peu passaient au mixer jusqu’à ce qu’on en soit définitivement écoeurées avant que rien ne se soit passé.

Je me souviens d’un informaticien qui me tournait autour comme une souricette autour d’un odorant morceau de fromage, et ma foi, j’étais bien un peu intéressée. Je me suis donc empressée de l’observer au microscope, et ai constaté qu’il avait les cheveux qui graissaient très vite, et en prime je n’aimais pas leur implantation sur la nuque. Ensuite sa soeur travaillait dans un magasin que je n’aimais pas. J’avais des méthodes infaillibles pour ma formule magique Vade Retro Satanas.

Et moi, pour aller à la mer avec la-petite-Francine pour nos joyeuses élucubrations Les hommes sont des salauds, j’avais mon bikini épouvantable en imitation peau de panthère, cette protection plus sûre qu’un cerbère et le mur d’un harem réunis, car les malheureux qui posaient les yeux sur moi n’avaient aucune chance : ils avaient mauvais goût ! Ciel, s’ils avaient mauvais goût… Jamais je n’aurais consenti à parler avec un homme qui aimait la peau de panthère en rayonne !

Ces artifices – il y en eut d’autres, car je n’ai pas gardé le même bikini pendant si longtemps ! – m’ont assuré les sept ans de solitude nécessaires à ma guérison. Sept ans de réflexion et de construction. Sept ans aussi d’amitiés féminines et même masculines puisque les amis ne sont pas des hommes, ce sont des amis. Ils ont le sexe des anges, et c’est bien rassurant…

42 réflexions sur “On se protège comme on peut …

  1. malyloup dit :

    ah les paradoxes! on n’en est plus à un près! 😉
    quelle jolie panthère des années ’80! un régal! 🙂

  2. Angedra dit :

    Devenir panthère pour faire tes griffes sur les hommes !
    Tu exagérais le mauvais goût de ces hommes car à mon avis peu leur importait que le minuscule morceau de tissu soit façon panthère ou petite roses… ce qui les attirait était ailleurs… c’était la jolie jeune femme !!
    Il y avait beaucoup plus beau à voir que ce bikini !!!
    Sept années à croire que tous les hommes sont des goujats ! C’est long et regrettable car tu es peut-être passée à côté d’un homme qui ne demandait qu’à apprendre à aimer.
    Mais nous avons toutes ainsi des passages sur lesquels nous posons « interdit ».
    Très belle fin de semaine

    • Edmée dit :

      Oh non, tous les hommes ne sont pas des goujats mais je devais me remettre du dernier, sans arracher les yeux des candidats au dressage de panthère 😀 . J’étais trop négative… et je le savais!

  3. Dédé dit :

    7 ans? C’est long mais il fallait sans doute ces années pour te reconstruire. Il y a un bon nombre de mecs qui sont des salauds et des nanas qui sont des salopes, mais pas tous et toutes. 🙂 Mais cela, tu le sais. Bon, le bikini pour te protéger, c’était quand même mieux qu’une armure: bien plus léger et sexy! Bises alpines.

  4. La Panthère dans le Livre de la jungle guide et protège le petit d’homme ! Mowgli et Bagheera ! 🙂

  5. Carine-laure Desguin dit :

    C’est long quand même, sept ans!

  6. ibonoco dit :

    Et aujourd’hui, les hommes sont-ils toujours des adversaires, une espèce dont il faut se méfier ? 😊😊

  7. La Baladine dit :

    Joli (et sain) réflexe de protection, et quelle belle (et rare) idée de t’être accordée cette phase de réflexion et de ré-apprentissage de l’autre, à ton rythme, le tien, ton propre rythme et celui de nul autre, surtout pas celui que la société tente de nous imposer!
    Ceci posé, la photo, bikini abject ou pas, est un régal pour les yeux 😉

    • Edmée dit :

      Merci 🙂

      L’âge venu, je suis aussi moins indifférente à mon aspect d’alors. Je ne me trouvais pas moche, non, mais « pas mieux qu’une autre ».

      J’avais d’ailleurs presque causé un malaise à ma belle-soeur (qui se trouvait superbe, elle 🙂 ) en déclarant tout benoitement « ben, toi et moi, on n’est pas mal mais on n’est quand même pas canons » … Je me trouvais très objective, élevée d’ailleurs dans l’horreur de la vanité …

  8. alainx dit :

    Ce texte a le recul nécessaire pour relativiser.
    Excellent !
    J’ai souri à chaque phrase.
    Et puis j’en ai appris sur le sexe des anges…
    et aussi sur la beauté des femmes qui ne sont pas canon.
    😉

  9. Philippe de Potesta dit :

    La photo et la pause sont sexy mais, il est vrai qu’à voir les 3 pelés et deux tondus sur la plage….le bikini devait être mortel , une vrai tuerie ….

  10. Françoise dit :

    Tu mettais un bikini en imitation peau de panthère, ainsi tu savais que les hommes qui te draguaient, avaient mauvais goût et ainsi le choix était vite fait, et tu pouvais être tranquille ! Tu m’as bien fait rire, Edmée ! J’adore ! 😉
    Bon, sinon, sept ans de réflexion, c’est peut-être long, mais il faut parfois du temps pour se réconcilier avec la gente masculine…
    Bonne soirée, Edmée, et un beau et doux week-end. Bises.

  11. SBP dit :

    Il y a toute une philosophie derrière le bikini en peau de panthère! et ma foi, la stratégie a l’air diablement efficace!

  12. L’idée du bikini est assez inattendue. Certes, il fallait y penser. Il y a aussi celle de la coiffure ou du maquillage qui peut avoir de bons résultats. Il est vrai que la peau de panthère, c’est du haut de gamme … J’ai bien ri.

  13. Pascale MD dit :

    Bon jour Edmée et merci pour la visite sur mon espace.
    J’ai apprécié la lecture et l’écriture par voie de conséquence.
    C’est certain, on se protège comme on peut, et cela fait parfois ressortir tous nos paradoxes.
    Merci aussi pour les sourires au cours de cette lecture dont certains me renvoyant vers ma propre histoire.
    Bonne journée

    • Edmée dit :

      Et dire que tout ça était parfois douloureux comme si je sautais dans des anneaux de feu, et puis maintenant je me dis « quelle chance d’avoir eu à affronter ça, d’y trouver mon bien-être » 🙂 Bonne journée aussi!

  14. Xoulec dit :

    Z’étaient chouette les filles du bord de mer ♫♫♫

    En bikini peau de panthère, il n’eut pas fallu que tu tombasses sur un chasseur de fauve en safari !!! Pas plus que moi, avec mon costume d’ours, modèle unique qui protégeait autant de la gent masculine que féminine…
    Sept ans de convalescence, comme sept ans au Tibet, ou comme cette fameuse mule qui a ruminé sept ans sa vengeance.

  15. Grâce à ton article, je commence à mieux comprendre la psychologie féminine. 🙂 Moi qui étais discret et peu dragueur, je me retrouvais toujours dans le rôle de l’ami fidèle, ce qui était tout de même un peu frustrant.

    • Edmée dit :

      Ah ça, l’ami confident, fidèle, qui attend son tour mais si discrètement qu’il ne l’aura jamais… toutes les femmes en ont un ou deux. Situation très inconfortable! 😀

  16. Célestine dit :

    C’était quand même un peu risqué, de trier les hommes en fonction de leur prétendu goût pour la rayonne en peau de panthère… Je crois que plus d’un, interviewé au moment des faits, aurait été incapable de décrire ton maillot de bain : tu ne vois vraiment pas ce qui pouvait les attirer chez toi, autre que ta tenue vestimentaire ? 😉
    Baci bella ragazza
     •.¸¸.•*`*•.¸¸☆

    • Edmée dit :

      C’était l’emballage cadeau bling bling qui les éliminait tout de suite. Je voulais surtout avoir la paix. Sur la plage, tu sais, on ne vient pas pour nous demander ce que nous pensons de Lamartine, place aux yeux de merlans fouineurs et accroches débiles du genre « vous n’avez pas froid? » 😀

  17. grandlangue dit :

    Que le monde est compliqué!

    Comment approcher une femme vêtue (sic) d’un tel maillot qui éliminait les hommes pouvant l’approcher alors quelle portait ce maillot?

    Je me demande comment j’ai pu approcher des femmes! Je ne suis pas stratégique. Vous ne pouvez pas croire…

    Puis un jour j’ai croisé une très jolie femme et j’ai dit : Je te trouve très belle, veux-tu être ma copine? Elle a dit: OK! On a tenu pendant 22 ans.

    Je me demande si ça fonctionnerait encore…

    • Edmée dit :

      Mais oui. Tout dépend, finalement,de ce qu’il y a dans la memory card de la belle. Moi je « revenais de l’enfer » comme Audie Murphy, et ne voulais plus y faire un tour 🙂

      • grandlangue dit :

        Je comprends très bien, il fallait faire une mise à zéro! C’est une excellente façon de se refaire.

  18. Philirlande dit :

    je comprends mieux pourquoi les hommes en slip peau de bête sont toujours seuls et/ou cons…même encore à notre époque…et je ne crois pas que ce soit pour faire barrage…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.